Open International de parties rapides de Bastia : Sergey Fedorchuk domine la compétition

L’Open International de Bastia a une fois de plus fait honneur à son nom, attirant des joueurs venus des quatre coins du monde tels que l’Angleterre, le Canada, la France, l’Italie, l’Ukraine, la Suède, la Pologne, le Mexique, l’Allemagne, Madagascar, la Roumanie et l’Inde. Cette troisième édition a réuni plus d’une centaine de concurrents, formant un plateau d’un très haut niveau. La compétition s’est déroulée dans les murs historiques de la Citadelle, au sein du prestigieux musée de Bastia.

Si l’attrait de la compétition a indéniablement motivé les participants, d’autres raisons ont également contribué à leur présence. De nombreux joueurs ont saisi cette occasion pour partager des moments privilégiés en famille et profiter pleinement de leur agréable séjour en Corse. Le président du Corsica Chess Club, Pierre-François Geronimi, a d’ailleurs, saisi l’occasion pour exprimer ses remerciements à la communauté d’agglomération de Bastia ainsi qu’à la ville de Bastia pour la mise à disposition des locaux et du matériel. Il a également souligné l’aide de l’Office du Tourisme de Bastia qui a contribué à la réussite de l’organisation de cet événement.

Les cadences rapides et la motivation sans faille des champions ont donné lieu à des parties spectaculaires qui ont captivé un public international. En effet, les matchs ont été retransmis en direct sur plusieurs plateformes spécialisées. La Ligue Corse s’est vu proposer des partenariats pour une diffusion régulière de ses événements, attirant ainsi des centaines de milliers de spectateurs.

C’est l’Ukrainien Sergey Fedorchuk qui a remporté la victoire lors de cet Open International de parties rapides. Le Grand Maître a triomphé lors de sa dernière partie face à la jeune maître Internationale roumaine, Irina Bulmaga.

Lev Yankelevich, avec son jeu agressif, n’a pas laissé Fedorchuk s’échapper trop loin, et prend la deuxième place avec un score de 7,5 points.

Le podium a été complété par Irina Bulmaga, une talentueuse joueuse qui a joué en trouvant des idées créatives et en démontrant une belle maitrise.

Soulignons également la performance remarquable du grand maître et président de la Fédération française des échecs Eloi Relange, en tête du tournoi pendant les 7 premières rondes, qui termine à une honorable 8e place dans ce tournoi disputé.

Au cours de la cérémonie de remise des prix, le Président de la Ligue, Akkhavanh Vilaisarn, a souhaité exprimer ses remerciements à tous les partenaires, en soulignant particulièrement le rôle de la Collectivité de Corse. « Le soutien de la CdC a été déterminant pour réunir cet ensemble de joueurs d’échecs de stature internationale, » a expliqué Akkha Vilaisarn.

Il a ensuite souligné la portée de cet événement pour les jeunes joueurs corses. « La participation de ces maîtres internationaux offre une occasion inégalable aux joueurs corses de mesurer leurs compétences face à des adversaires de haut rang, favorisant ainsi leur progression personnelle. »

D’ailleurs quelques-uns d’entre eux ont réussi à créer l’exploit :

  • Jean-Michel Bigonnet qui bat le vainqueur du tournoi, le GM Sergey Fedorchuk
  • Pierre-Joseph Bonelli Maestracci qui bat, le 2e du tournoi, le gm Lev Yankelevich
  • Nabil Bouslimi qui bat à la ronde 3 le maitre international Remy Degraeve
  • Jean-Baptiste Guazzelli qui bat le MI Italien et ami de la Corse, Pierluigi Piscopo
  • Baptiste Roux qui bat à la dernière ronde le maitre indien Upadhyaya Anwesh

Ces propos mettent en évidence la valeur du Corsican Circuit 2023 en tant que vecteur de développement du jeu d’échecs, aussi bien au niveau territorial qu’international.

 


Résultats et classement

  Joueurs  |  Grille  |  Classement  |  Fide  |  Rd1  |  Rd2  |  Rd3  |  Rd4  |  Rd5  |  Rd6  |  Rd7  |  Rd8  |  Rd9  |  Stats

Les parties à revoir sur chess.com

 

FacebookTwitter